fbk lkn
Édito Actualité Économie Diplomatie Entreprenariat Tribune Dossier Interview
Édito En route pour le dernier trimestre

Un éditorial de rentrée n’est jamais très simple à rédiger. Devons-nous tabler sur les bonnes résolutions, les meilleures intentions ? Se fonde-t-il sur un contexte économique, sanitaire ou d’une autre nature ? L’équipe des Échos de l’Éco entame ce mois de septembre avec sérénité et une confiance sans failles en l’avenir. Forts de nos accomplissements et de la fidélité de nos interlocuteurs et de nos annonceurs, motivés par la passion et les encouragements, nous ne freinons pas notre élan. Cette septième édition le prouve. Cependant, il est impossible de nier que depuis avril 2020, le monde fait face à une situation sanitaire inédite qui a impacté, voire fragilisé, bon nombre d’entreprises. Mais si nous devions grossièrement brosser l’histoire des quinze dernières années, nous évoquerions la crise des subprimes outre-Atlantique (2008/2011), nous n’oublierions pas l’effondrement des prix des matières premières entre 2013 et 2016, notamment celui du pétrole, et à présent les dégâts infligés par la pandémie. Cette succession de déconvenues qui a créé tant de désordres économiques souvent apportés par la conjoncture internationale n’a pas pour autant anéanti les forces générées par la seule volonté d’en sortir. C’est donc sur cette brève analyse que nous relevons le défi d’éradiquer les effets économiques et discriminatoires de la pandémie de covid-19. Enfin, à quelques jours du 11 septembre, comment ne pas évoquer la commémoration des 20 ans du pire attentat de l’histoire américaine ? Les stigmates sont à jamais incrustés dans nos esprits. Cette rentrée, qu’elle soit scolaire, universitaire ou même politique, est marquée par de nouvelles donnes. Nos modes de vie respectifs, personnels et professionnels, répondent à des normes dictées par la distanciation physique qui se répercutent sur nos systèmes de fonctionnement. Par voie de conséquence, la lecture sur supports numériques ou sur format papier connaît un essor considérable. Confortés par ce constat, nous redoublons d’attention et continuons à améliorer notre journal. Cela passe par l’écoute de vos suggestions et par l’imposition du respect de la ligne éditoriale que nous nous sommes fixée. Notre progression dans le domaine de la diffusion numérique est exponentielle. En décembre, nous imprimerons notre 10e édition qui fera l’objet d’une fête-anniversaire. Nous y reviendrons. En attendant, je vous invite à lire ce numéro dédié principalement aux travaux publics et animé par Léon Armel Bounda Balonzi, ministre des Travaux publics, de l’Équipement et des Infrastructures.

le 5 septembre 2021

Anne-Marie Jobin


Plus d’articles dans Édito LEVER DE RIDEAU SUR 2022

Édito par Anne-Marie Jobin

7 janvier 2022


FAIRE DE L’ESPOIR UNE RÉALITÉ

Édito par Anne-Marie Jobin

13 décembre 2021


Au Gabon, le changement n’est pas seulement climatique !

Édito par Anne-Marie Jobin

7 novembre 2021

© 2022. Les Échos de l'Éco. Tous droits réservés
Mentions légales