fbk lkn
Édito Actualité Économie Diplomatie Entreprenariat Tribune Dossier Interview
Actualité TOP DÉPART LE 4 NOVEMBRE, JUSQU’AU 23 DÉCEMBRE

Vendredi 22 octobre, à l’invitation de TotalEnergies au Gabon, nous avons été reçus à la conférence de presse donnée à l’occasion du lancement de la 3e édition du Challenge Startupper. Cette année, le jury est présidé par Madame Marianne Tigoe ép. Okias, appuyée par Monsieur Loïs Tamalgo, représentant du groupe Eramet Gabon. Heureux lauréat de la première édition du challenge Startupper avec son projet Scientia, Monsieur Édouard Claude Oussou, nous a fait part de son expérience et expliqué le bien-fondé de s’inscrire dans cette logique de l’entrepreneuriat.

Ce challenge est majoritairement panafricain (seules les îles de la Réunion et de Mayotte font exception) et court dans 32 pays. Cette troisième édition a pour objectifs de contribuer au développement du tissu économique local ; de favoriser l’ancrage local de TotalEnergies via ce challenge local ; de montrer l’engagement de la Compagnie vis-à-vis de l’entrepreneuriat local ; et enfin, d’encourager les jeunes entrepreneurs africains à intégrer les dimensions environnementales et sociétales (inclusion des femmes) dans leur business. Les thématiques concernent plusieurs sujets, par exemple : la réduction de l’empreinte environnementale, l’expérience utilisateur, les nouvelles énergies, les nouvelles mobilités, la sécurité, les industries 4.0 et la supply chain. Elles entrent toutes dans l’un des 17 objectifs définis et défendus par l’Onu pour l’horizon 2030. Les conditions de base pour candidater n’ont pas changé : être âgé de 18 à 35 ans, être de nationalité gabonaise et avoir un projet de création d’entreprise ou une startup de moins de 3 ans ayant un impact positif sur la communauté et sur la planète, quel que soit le secteur d’activité concerné. Les critères d’évaluation portent sur la réponse à l’un des 17 objectifs dictés par l’Onu, sur le caractère innovant du projet et sur sa faisabilité et/ou son potentiel de développement. Trois prix sont à gagner : celui du meilleur projet de création d’entreprise, celui de la meilleure startup de moins de 3 ans et celui de la meilleure entrepreneuse. Chaque lauréat·e recevra une dotation financière de 15 000 000 F CFA, un accompagnement personnalisé et une visibilité médiatique. La 2e édition du challenge Startupper de TotalEnergies a remporté un vif succès. On constate que sur les 15 417 dossiers déposés, 10 080 dossiers venaient d’Afrique. Pour participer au challenge Startupper de l’année par TotalEnergies,

2e ÉDITION DU CHALLENGE STARTUPPER DE L’ANNÉE (2018-2019) : Faits et chiffres clés  

  • 55 pays participants dans le monde ;
  • 49 900 inscrits (15 417 dossiers complets déposés) ;
  • 1 podium avec un top 3 dans 55 pays, soit 165 lauréats sur 55 pays ;
  • 6 Grands gagnants (Nigéria, Afrique du Sud, Ouganda, Philippines, République tchèque, Chili) qui ont bénéficié d’une semaine d’accompagnement personnalisé à Paris ;
  • 55 femmes « Coup de cœur féminin » (1 par pays) + 1 semaine d’accompagnement personnalisé à Paris. Le label « Coup de cœur féminin » a permis de donner un « petit coup de pouce » pour inciter les femmes entrepreneuses à participer en plus grand nombre.
  • 34 % de participation féminine dont 6 pays avec un top 3 uniquement féminin (Ghana, Ile Maurice, Niger, La Réunion, Afrique du Sud, Zambie).
  • 65 % des dossiers complétés provenaient du continent africain.

le 22 novembre 2021

Anne-Marie Jobin

TotalEnergies, Challenge Startupper de l’année


Plus d’articles dans Actualité LES PETITS RUISSEAUX FONT LES GRANDES RIVIÈRES

Actualité par Anne-Marie Jobin

Interview de monsieur Noël MBOULOU MAVOUROULOU, Directeur Général Adjoint de FINAM

19 janvier 2022


LE CIEL SOURIT À TURKISH AIRLINES

Actualité par La Rédaction

Interview de monsieur OGUZCAN Yerli, Directeur Général TURKISH Airlines Gabon & République du Congo

14 janvier 2022


AIR FRANCE PRÊTE POUR LA REPRISE

Actualité par La Rédaction

Interview de Monsieur Eric Louveau, Directeur Général Air France pour l’Afrique centrale

15 décembre 2021

© 2022. Les Échos de l'Éco. Tous droits réservés
Mentions légales